Comment résoudre un problème d’humidité dans une maison ?

problème d'humidité

Chaque foyer est susceptible de rencontrer des problèmes en lien avec l’humidité. Une maison habitable est tenue de conserver un certain taux d’hygrométrie pour assurer le bien-être et le confort des occupants. Normalement, ce taux devrait avoisiner les 50%, mais il peut atteindre 65% dans certains cas. Quelles sont les solutions préconisées en cas d’humidité trop importante ?

Garder un œil sur l’arrivée de remontées capillaires

Les traces d’humidité perçues sur le bas des murs sont connues comme étant des remontées capillaires. Elles viennent du sol pour ensuite remonter les murs. Diverses causes sont à l’origine de ce problème. Parmi elles, il convient de tenir compte de la nature du terrain sur lequel s’érige la maison. Sinon, une défaillance au niveau de l’évacuation des eaux de pluie peut également expliquer ce phénomène.

Les remontées capillaires ne doivent pas être prises à la légère, car à terme, elles pourraient endommager le domicile. Par ailleurs, il est mieux de faire appel à un professionnel qui saura trouver une solution durable. Pour en comprendre d’avantage à ce sujet, cliquez ici.

Prendre garde à la condensation

La condensation est un autre problème d’humidité fréquemment liée à des soucis techniques au niveau de l’isolation ou de la ventilation. Elle se forme une fois que l’air intérieur chargé en humidité se heurte aux parois froides à l’instar des murs et des vitres. Si elle n’est pas dûment traitée, une condensation de la vapeur d’eau sur les parois représente un danger pour l’habitation. Effectivement, l’humidité des murs abîme le papier peint, fait éclater la peinture ou laisse apparaître des moisissures sur les cloisons. Des pathologies telles que l’asthmes peuvent de ce fait toucher les membres de la famille habitant la maison.

Ce problème est en majeure partie causé par les activités humaines. Il concerne surtout la salle de bain ou encore la cuisine.

Seul un expert en construction pourra trouver une alternative pour résoudre efficacement cette situation compliquée d’humidité dans les murs. En attendant, il est de rigueur de bien aérer chaque pièce du logis en laissant portes et fenêtres grandes ouvertes. Par ailleurs, user d’une hotte à la cuisine et d’un système de ventilation à la douche sont aussi des options à essayer.

Si le logis s’équipe de fenêtres en simple vitrage, les substituer par du double-vitrage pourra beaucoup aider dans le cadre de la lutte contre la condensation et l’humidité.

S’assurer d’habiter une maison étanche

Avant de se décider sur une alternative donnée, il convient pour les propriétaires d’être certains de vivre au sein d’une maison qui soit bien étanche. Il est recommandé de faire un tour périodique du propriétaire afin de vérifier la présence des éventuelles fissures sur les fenêtres, le toit ou encore les murs. En effet, ces derniers sont tenus d’être parfaitement étanches.

Inspectez l’intérieur du foyer afin d’examiner les joints des baignoires, de la douche et des éviers. Si un manque d’étanchéité est constaté ou qu’une fuite se fait remarquer, il ne faut pas hésiter à remplacer les joints ou à combler les fissures éventuelles. En outre, le propriétaire peut encore relever des empreintes d’infiltration d’eau au niveau de ses murs. Il est toujours mieux de solliciter la main d’œuvre d’un expert en la matière. Ce dernier sera en charge de trouver la cause de ce dysfonctionnement. Il définira également le mode opératoire du traitement contre l’humidité.

Quoi qu’il en soit, il est déconseillé de recouvrir les murs de toute solution imperméable. Les solutions provisoires visant à dissimuler les problèmes d’humidité sont à prohiber. Cela ne fera pas disparaître l’humidité et risque même de l’accentuer, et dégrader certaines parties de la maison.

Quelles techniques et quels matériaux d’isolation privilégier ?
Isolation des combles : comment choisir son expert ?