Programmer son chauffage pour optimiser sa consommation énergétique

La domotique a toujours été connue comme l’indispensable en matière de confort. Toutefois, cela ne s’arrête pas là, elle offre également la possibilité de réduire vos dépenses domestiques.

Qu’est-ce qu’on entend par domotique ?

Phonétiquement, on peut trouver que domotique rime avec domestique, c’est une remarque qui n’est pas loin de la réalité. La domotique combine le mot latin « domus », ou maison, avec une partie du mot électronique. Ainsi, on peut considérer la domotique comme la gestion des éléments domestiques par des procédés électroniques. Elle est assurée par une commande centrale qui contrôle pratiquement tous les éléments de la maison. Cette commande peut être un panneau de contrôle ou simplement votre smartphone. Les éléments concernés sont la lumière, les médias (radio, télévisions), le chauffage et la menuiserie, et la liste n’est pas exhaustive. La domotique permet également de contrôler ces éléments sans l’intervention du propriétaire. Pour un confort optimal, elle offre la possibilité de programmer les activités ou d’utiliser des capteurs pour agir en conséquence. La domotique aide également à préserver l’environnement, selon l’avis d’AB Services sur le contrôle de la consommation d’énergie.

Les avantages écologiques de la domotique

Pour commencer, il faut comprendre que pour préserver l’environnement, soit on dépense moins, soit on produit moins de déchets. De par son caractère automatique, la domotique permet de programmer des actions selon des paramètres qui passeraient inaperçus pour l’homme. De plus, contrairement à nous, il n’oublie pas de réaliser une action au moment programmé. Ce sont ces deux éléments qui rendent la domotique si écologique. En effet, le chauffage avec programmateur offre la possibilité de réguler son fonctionnement pour que sa production soit toujours optimale. En effet, le contrôle central réduit la puissance de chauffage quand cela est possible, ce qui empêche le gaspillage d’énergies. Cette automatisation intervient également dans la réduction d’autres dépenses d’énergie, comme l’électricité. Grâce aux capteurs, le système détermine si la chambre est inoccupée et éteint la lumière si elle a été laissée allumée. Des capteurs différents s’occupent d’analyser la météo et le sol du jardin pour déterminer si ce dernier a besoin d’être arrosé. Cela permet d’éviter le gaspillage entraîné par le simple arrosage automatique, qui s’active toujours peu importe l’humidité du jardin.

Toujours faire appel à des professionnels

Les travaux pour la mise en place de la domotique sont très délicats et nécessitent des calculs précis. A titre d’exemple, la matière qui compose les murs de la maison a déjà un impact conséquent sur l’installation de la domotique. Elle peut empêcher la bonne circulation des signaux entre l’émetteur et les récepteurs. C’est pour cette raison que l’expertise d’un professionnel est incontournable.

Rédigé par :  AB Services

La chaudière à condensation au gaz naturel pour un chauffage économique et plus respectueux de l’environnement
Design et économiques, les poêles à granulés ont la côte !